Vie, poésie et folie de Friedrich Hölderlin
suivi de Un psychiatre amateur en 1830 : Wilhelm Waiblinger

Hölderlin intéressa un jeune poète allemand, Wilhelm Waiblinger À vingt-six ans, Waiblinger écrivit une biographie qui repose sur un travail minutieux d’observation d’une pathologie mentale inconnue, quatre-vingts ans avant Bleuler : la schizophrénie. Ce texte est d’un profane, à une époque où les schizophrènes étaient encore considérés comme des « idiots ». Il montre ce qu’a été le premier « placement familial » : celui d’Hölderlin hébergé chez le menuisier Zimmer où il restera jusqu’à sa mort.
Date de parution : octobre 1994
90 pages
15,00 €