Le crâne qui parle

Première monographie consacrée à une chefferie bamilékée, ce livre présente en leur singularité les mœurs et coutumes de cette société, son système de parenté, ses mythes, son culte des ancêtres, les croyances en la sorcellerie, l’art du devin, les thérapies des guérisseurs, les fonctions du chef et des notables.
Cette société « orale » n’est pas seulement régie par les normes et les idéaux du groupe mais aussi par des lois de la parole (plaisanteries, accusations, serments) qui sont ancrées dans un jeu de trois dettes, imaginaire, symbolique et réelle.
Par là se rejoignent ethnologie et psychanalyse et se questionnent les structures élémentaires de la parenté telles que Levi-Strauss les présentait.
2e éd. (1997) de Ethnopsychanalyse en pays bamiléké
Date de parution : février 1991
264 pages