Louis II de Bavière selon Ernst Wagner
paranoïaque dramaturge

Pour avoir tué sa femme et leurs quatre enfants, massacré neuf habitants du village souabe de Mühlhausen, Ernst Wagner reste le plus célèbre des paranoïaques allemands, tant auprès d’une population horrifiée par les crimes de « Monsieur l’instituteur » que pour la communauté psychiatrique qui en fit un cas paradigmatique, comme tel pris en compte par Lacan. L’ouvrage propose deux présentations cliniques inédites en français de Robert Gaupp, psychiatre entiché du cas, ainsi que Délire, pièce en trois actes écrite par Wagner, qui met en scène la folie de Louis II de Bavière et les rapports du roi avec son psychiatre jusqu’à leur aboutissement dans une mort commune.
Documents réunis et présentés par Anne-Marie Vindras
Date de parution : juin 1993
184 pages
19,00 €