La leçon d'Artaud
Une esthétique de l'esprit

Dans l’acte même de Sa création Dieu perdit son infinité.
Ce divin faux pas inaugural, Antonin Artaud l’a affirmé pour avoir très jeune choisi l’esprit et s’y être tenu – quitte à en payer le prix par neuf années d’enfermement psychiatrique ininterrompu.
Il voulut en finir avec ce Dieu qui s’est oublié, ce Dieu mal engagé jusque dans l’actuelle sexualité de ses créatures ; il va au-devant d’un autre Dieu chez les indiens tarahumaras au Mexique, en Syrie (où il le trouve). Soulevé contre cette « unanime saleté qui d’un côté a le sexe et de l’autre, d’ailleurs, la messe », il exige de ses proches, hommes et femmes, de ne jamais s’adonner à l’acte sexuel – cet acte qui requiert du sujet érotique, de Dieu et de lui-même une irrémédiable perte d’esprit.

Jean Allouch exerce la psychanalyse à Paris. Il a récemment publié chez Epel Transmaître. Jacques Lacan et son élève hérisson (2020).

Date de parution : janvier 2023
112 pages
ISBN : 978-2-35427-516-7
23,00 €