Revue Littoral

Créée peu avant la mort de Jacques Lacan, la revue Littoral, qui sut aussi s’arrêter à temps, orienta la suite du mouvement lacanien d’une manière que l’on peut désormais dire marquante. En problématisant le frayage de Lacan là où, hormis de rarissimes exceptions, on se contentait soit de le rejeter, soit de n’en prendre que ce qui était jugé convenir, soit de le répéter sous la forme largement vaine du « Lacan a dit », Littoral aura ouvert, au champ freudien, l’espace des études lacaniennes.